Histoire

Sancergues est un petit village situé au centre de la France se trouvant dans la partie Est du département du Cher appartenant à la région Centre-Val de Loire.

Cette région est traversée par le plus long fleuve de France : la Loire.

La ville de Sancergues a été fondée au IXème siècle et débute avec la construction de l’église par l’archevêque de Bourges.
Le reste de la ville s’est formé autour, sous la seigneurie de Saint Martin des Champs. Elle gagnera son indépendance quelque temps après.
Cette église n’existe plus. Une autre église reste dans la ville, l’église Saint Jacques et Saint Cyr, inscrite sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Le cœur de l’église de style roman a été construit au XIIème siècle alors que la nef de style gothique date du milieu du XIIème siècle.
En 1894 la foudre détruit le clocher en bois qui sera reconstruit en pierre cette fois-ci, dans les mêmes proportions.
L’église Saint Jacques se situe sur l’un des chemins de Compostelle, partant de Vézelay.

Située à une moyenne de 170 mètres d’altitude, la commune s’étend sur une superficie de 15,53 km2. Selon les données de l’INSEE la population en 2017 est de 649 habitants.

La rivière la Vauvise est le principal cours d’eau qui traverse la commune.
La forêt communale de Sancergues est une forêt publique.

Sancergues fait partie de la communauté de communes Berry-Loire-Vauvise.

Outre une activité agricole, il existe une activité industrielle.
Sancergues est un centre administratif comprenant école maternelle, école primaire, et collège. Un gymnase, un bureau de poste, une gendarmerie, un centre médical et une caserne de pompiers. La présence de banque, de commerces et d’artisans renforce l’image dynamique de la commune.

Parmi les personnalités de la ville on peut citer :

  • Roger Martin du Gard (1881-1958) écrivain qui séjourna 27 ans au château d’Augy ou il y puisa son inspiration pour rédiger « Les Thibault » et fut récompensé en 1937 par le prix Nobel de littérature.
  • Hubert Gouvernel (1879-1944) poète patoisant né à Sancergues, auteur du recueil « A temps perdu ».
  • Albert Bourton (1916-2013) coureur cycliste né à Sancergues qui détient jusqu’à ce jour le record de la plus longue échappée solitaire (253kms) lors de l’étape Carcasonne – Luchon du tour de France en 1947.
info covid 19